85e anniversaire - ArchivesMars 2019

De nos archives: « Bonjour, j’aimerais appeler un monde qui n’existe plus »

BoothsAu 20e siècle, alors que les télécommunications numériques relevaient encore de la fantaisie, l’HGJ (comme bien d’autres grandes entreprises et organisations) comptait sur une escouade de standardistes, inlassables et efficaces, pour relayer des milliers d’appels téléphoniques chaque jour.

Et puisqu’il est question des téléphones d’antan, quelle est la dernière fois où vous avez vu une cabine téléphonique avec un cadre en bois, des portes pliantes et un siège? Peut-être jamais, si vous avez moins de 40 ans (ou peut-être moins de 50 ans). Et pourtant, il est encore possible de trouver deux de ces cabines au deuxième étage du pavillon B, devant l’ascenseur.

Les cabines téléphoniques en bois, le summum du confort et de l’intimité de l’ère prénumérique, étaient d’usage courant avant de commencer à disparaître vers les années 1960, avec l’arrivée de kiosques téléphoniques moins coûteux et plus sobres. Aujourd’hui, les cellulaires ont rendu l’usage des téléphones publics presque superflus.

Ainsi, si cet aspect de la vie d’antan a piqué votre curiosité, peut-être voudrez-vous y jeter un coup d’œil. Mais ne vous attendez pas à utiliser un téléphone à cadran; tout l’équipement est moderne. Et ne vous attendez pas à payer cinq sous l’appel. Après tout, nous sommes en 2019, non pas en 1949.

*****

Le 85e anniversaire de l’Hôpital général juif est l’occasion idéale de jeter un regard sur le passé. En nous souvenant des efforts extraordinaires déployés par les fondateurs, les défenseurs, les membres du personnel et les bénévoles de l’HGJ, nous rendons hommage au patrimoine durable qu’ils nous ont légué.

En 2019, nous publierons chaque semaine dans les Nouvelles HGJ un nouvel article tiré de l’album-souvenir de l’HGJ.

Previous article

De nos archives: Céline Dion fait appel à l’expertise de l’HGJ

Next article

Le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal figure parmi les meilleurs employeurs de Montréal

No Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *