Michael Douglas (au centre) en compagnie du Dr Saul Frenkiel (à droite) et du Dr Sheldon Elman, président du Medisys Health Group, lors d’un gala-bénéfice à l’Université McGill, coprésidé par les Drs Frenkiel et Elman.
85e anniversaire - ArchivesJuillet 2019

De nos archives: Michael Douglas vante l’expertise de l’HGJ en matière de diagnostic

En mai 2010, Michael Douglas a remercié publiquement le Dr Saul Frenkiel, ancien chef de la Division d’oto-rhino-laryngologie, d’avoir établi avec exactitude le diagnostic de cancer de la gorge que d’autres médecins n’avaient pas détecté.

READ MORE →
L’infirmière auxiliaire Donna-Sue Kernohan prélève un échantillon de sang au CLSC de Benny Farm.
Juillet 2019Nouvelles

Besoin d’un prélèvement sanguin? Vous pourriez aller ailleurs qu’au Centre de prélèvements de l’HGJ

Besoin d’un prélèvement sanguin? Profitez des possibilités des CLSC du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Un service idéal pour éviter la foule à l’HGJ : implanté à Parc-Extension, heures prolongées à René Cassin et commodité accrue à Métro et à Benny Farm.

READ MORE →
Maude Laliberté
CIUSSS Centre-Ouest MontréalJuillet 2019

Vous voulez de meilleurs soins de santé? La nouvelle ombudsman vous incite vivement à vous plaindre quand vous n’êtes pas satisfait!

elon le résultat des études, près de 87 pour cent des usagers des soins de santé insatisfaits ne se plaignent pas de la qualité des services reçus : une situation que Maude Laliberté entend changer. À titre de commissaire aux plaintes et à la qualité des services (Ombudsman), nouvellement nommée au …

READ MORE →
En 1967, l’infirmière Vashti McClean tourne le commutateur du nouveau système de surveillance de la fréquence cardiaque fœtale de l’HGJ. Elle écoute le cœur d’un bébé à naître grâce à un amplificateur (coin inférieur gauche) et elle en observe les battements sur un oscilloscope (coin supérieur droit).
85e anniversaire - ArchivesJuillet 2019

De nos archives: L’Obstétrique suit le rythme

L’HGJ se situait à l’avant-garde des soins obstétriques en 1967 : c’était le premier hôpital de Montréal à recourir à un système de surveillance de la fréquence cardiaque fœtale.

READ MORE →
Les visiteurs du Cercle de l’amitié font naître des sourires sur les visages des patients du pavillon K et leur apportent des fleurs. Debout, de gauche à droite : rabbin Leibele Rodal (adjoint du directeur général du Cercle de l’amitié), Noam Schwartz, Samantha McCullough (infirmière), Shaun Benharroch, Vanessa Vincent (infirmière), Felicia Hua (infirmière) et Shaun Menard. Assis : Richard Stern (à gauche) et Chaim Wenger.
Articles vedettesJuillet 2019

À l’HGJ, les bénévoles qui ont des besoins particuliers reçoivent autant qu’ils donnent

Les visiteurs du Cercle de l’amitié offrent régulièrement des fleurs et leurs sourires aux patients et aux membres du personnel de l’HGJ. Ce qui les aide à réaliser qu’outre les conseils et l’appui qu’ils reçoivent, ils peuvent se dévouer à titre de bénévoles.

READ MORE →
À l’automne 1968, la construction de la charpente de l’Institut Lady Davis allait bon train, si bien qu’il ouvrirait dans les délais l’année suivante. Était également en construction à l’époque l’Institut de psychiatrie communautaire et familiale (au fond à gauche), qui a été inauguré en 1969.
85e anniversaire - ArchivesJuillet 2019

De nos archives: L’Institut Lady Davis est inauguré à l’HGJ en 1969

L’Institut Lady Davis, qui a ouvert ses portes à l’HGJ en 1969, s’est imposé comme un établissement de premier plan au Québec pour la recherche sur le cancer, l’épidémiologie clinique, la médecine moléculaire et régénérative et la psychosociologie de la maladie.

READ MORE →
Ossana Zeitounian, couturière extraordinaire en 2009 et quelques-unes des douzaines de poupées pour lesquelles elle a cousu des uniformes semblables à ceux que porte le personnel médical.
85e anniversaire - ArchivesJuillet 2019

De nos archives: De minuscules équipes médicales de l’HGJ tirées à quatre épingles

Les équipes médicales les mieux vêtues de l’HGJ sont cette centaine de poupées qui mesurent de 15 à 30 centimètres de haut, installées dans deux vitrines du corridor du premier étage reliant les pavillons C et G.

READ MORE →
Le maire Gérald Tremblay (deuxième à droite) libère un papillon au grand plaisir de (de gauche à droite) Henri Elbaz, directeur-général de l’HGJ, Sheila Kussner et Joey Adler.
85e anniversaire - ArchivesJuillet 2019

De nos archives: Le Centre de bien-être de L’espoir, c’est la vie HGJ prend son envol tout comme les papillons

Les papillons, le symbole réjouissant de L’espoir, c’est la vie, ont pris leur envol par dizaines, le 3 juillet 2007, lors de la cérémonie d’inauguration du Centre de bien-être de L’espoir, c’est la vie HGJ.

READ MORE →