Août 2019La recherche à l'Institut Lady Davis

Dr Michael Pollak codirige l’Équipe de rêve sur le cancer du sein métastatique

Le Dr Michael Pollak, directeur du Centre de prévention du cancer Stroll à l’HGJ, a été choisi comme l’un des deux dirigeants d’une nouvelle équipe pancanadienne chargée de transposer la recherche fondamentale sur le cancer du sein en des options thérapeutiques efficaces pour les patients.

Le Dr Pollak, un chercheur principal à l’Institut Lady Davis à l’HGJ, travaillera avec le Dr Nahum Sonenberg, professeur de biochimie et membre du Centre de recherche sur le cancer Goodman de l’Université McGill. Ensemble, ils dirigeront l’Équipe de rêve sur le cancer du sein métastatique, qui est soutenue par Stand Up to Cancer Canada (SU2C Canada).

Lancé en 2008, Stand Up To Cancer est un programme caritatif de la Fondation de l’industrie du divertissement aux États-Unis qui finance une foule « d’équipes de rêve » soutenant la lutte contre le cancer. Le chapitre canadien de cet organisme s’est uni

à la Société canadienne du cancer et aux Instituts de recherche en santé du Canada pour investir la somme de six millions de dollars à l’appui de ce nouveau projet.

Grâce à l’appui de SU2C Canada, des cliniciens et spécialistes des sciences fondamentales de diverses disciplines et institutions pourront travailler en étroite collaboration afin de permettre notamment aux patients de bénéficier plus rapidement de nouvelles thérapies.

« C’est l’occasion de donner aux patients l’accès aux derniers résultats de nos études en laboratoire », a déclaré le Dr Pollak, titulaire de la chaire de recherche sur le cancer Alexander Goldfarb de McGill.

Au cours des deux prochaines années, l’Équipe de rêve tâchera d’élaborer un projet de recherche translationnelle sur le cancer qui traitera des stratégies de prévention chez les personnes à risque de cancer métastatique et d’acquérir une compréhension mécaniste de la progression métastatique. Environ quarante patients participeront à l’essai.

« C’est un essai de phase I, alors les patients devront être suivis étroitement pour évaluer le profil d’innocuité du médicament et s’assurer que le traitement fonctionne comme prévu, le Dr Pollak a expliqué. La façon dont l’essai est conçu nous permettra d’en apprendre beaucoup sur le fonctionnement du médicament et d’affiner notre approche pour que nous puissions faire des progrès dans le traitement de la maladie métastatique en examinant le sang, le système immunitaire et les biopsies tumorales des patients, tout au long de l’essai. »

« Nous sommes très reconnaissants du soutien qui est apporté à ce projet et nous sommes heureux que nos travaux soient reconnus par les organismes de financement comme ayant un niveau de priorité élevé. L’HGJ et l’Université McGill comptent désormais parmi le groupe d’élite des établissements soutenus par Stand Up 2 Cancer. »

De grands progrès ont été accomplis dans le traitement du cancer du sein et la maladie qui reste localisée dans le sein peut être traitée avec succès dans la plupart des cas. Cependant, aucun traitement vraiment curatif n’est encore disponible pour la maladie métastatique qui s’est propagée vers les poumons, les os ou d’autres organes.

Les autres membres de l’équipe de rêve de l’ILD comprennent le Dr Wilson Miller, la Dre Sonia del Rincon et la Dre Claudia Kleinman. Les autres collaborateurs principaux proviennent de l’Université de l’Alberta (Edmonton) et de la Cancer Control Agency of British Columbia (Vancouver).

Previous article

De nos archives: Un foyer pour les infirmières de l’HGJ

Next article

De nos archives: Lancement spectaculaire du Week-end pour vaincre le cancer du sein

No Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *