Mai 2019Nouvelles

Le Dr Lawrence Rosenberg et sa famille offrent un Sefer Torah à l’HGJ

C’est dans une ambiance festive relevée de chants, et de quelques moments solennels, qu’un rouleau de Torah appartenant à la famille du Dr Lawrence Rosenberg depuis au moins 80 ans a été offert à la chapelle de l’HGJ, le 19 mai.

Le rabbin Baruch Perton prend le rouleau fixé sur les deux poignées de bois, tandis que le Dr Lawrence Rosenberg le recouvre de son manteau cérémonial.

Le rabbin Baruch Perton prend le rouleau fixé sur les deux poignées de bois, tandis que le Dr Lawrence Rosenberg le recouvre de son manteau cérémonial.

Devant les deux douzaines de personnes invitées à la cérémonie d’inauguration du rouleau de Torah tenue à l’Hôpital, le Dr Rosenberg, président directeur-général du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, s’est dit ravi que la chapelle ait enfin son propre Sefer Torah, après avoir été obligée pendant de nombreuses années d’utiliser des rouleaux empruntés.

Le rouleau de Torah, dont l’écriture manuscrite en hébreu relève d’un scribe spécialement formé, contient les cinq livres de Moïse, soit les cinq premiers livres de l’Ancien Testament. La lecture à voix haute des sections de la Torah se fait pendant les offices à la synagogue à diverses occasions, incluant les jours de shabbat (samedi) et des fêtes.

Le rouleau de Torah était certes entre de bonnes mains aux congrégations Beth Zion de Côte Saint-Luc et Beth-El de ville Mont-Royal, mais le Dr Rosenberg voulait qu’il serve plus activement, surtout en raison des besoins de l’HGJ.

« Je suis très heureux de ce formidable shiddouch avec l’Hôpital », a dit le Dr Rosenberg, employant le terme yiddish désignant l’usage d’intermédiaires pour arranger les mariages juifs traditionnels.

La cérémonie de 90 minutes a commencé dans l’aire de réception près de l’entrée principale de l’Hôpital, sous la supervision du rabbin Baruch Perton de la congrégation Beth Zion, où le Dr Rosenberg a déjà été président. Sur la table, devant le rabbin Perton, étaient posées deux longues poignées de bois sur lesquelles le rouleau de parchemin devait être fixé.

Pour lancer le rituel consistant à attacher le rouleau aux poignées, le Dr Rosenberg a pris le fil que lui a tendu le rabbin Perton et l’a passé dans les trous préparés dans le parchemin et l’une des poignées, en terminant par un nœud serré.

Le rabbin Barak Hetsroni (à gauche), accompagné des rabbins Baruch Perton (au centre) et Moshe Benguira, transporte le rouleau de Torah de l’entrée principale vers la chapelle.

Le rabbin Barak Hetsroni (à gauche), accompagné des rabbins Baruch Perton (au centre) et Moshe Benguira, transporte le rouleau de Torah de l’entrée principale vers la chapelle.

L’honneur de faire les autres nœuds afin de terminer d’attacher le parchemin aux poignées est ensuite revenu à la femme du Dr Rosenberg, Donna; son fils, Moshe; Myer Bick, ancien président directeur-général de la Fondation de l’HGJ; Bram Freedman, président directeur-général de la Fondation; rabbin David Banon, juge principal au Tribunal rabbinique de Montréal; rabbin Barak Hetsroni, aumônier de l’HGJ; Beverly Kravitz, directrice, Ressources humaines, Communications, Affaires juridiques et Sécurité globale du CIUSSS; Alan Maislin, président du conseil du CIUSSS; et Louis Schiff de la congrégation Beth-El.

Le rouleau de Torah est précieux pour la famille du Dr Rosenberg, car c’est le grand-père de ce dernier, le rabbin Aharon Elimelech Rosenberg, qui l’a initialement offert et reproduit le texte à la main.

Selon le Dr Rosenberg, son arrière-grand-père, fils du rabbin Yehuda Yudl Rosenberg, a immigré au Canada de la Pologne, s’installant d’abord à Toronto puis à Montréal, où il a siégé comme Grand Rabbin de la fin des années 1920 jusqu’au début des années 1930.

La date choisie pour l’intronisation du Sefer Torah à l’HGJ est extrêmement importante, a expliqué le rabbin Hetsroni, car elle tombe le jour dans le calendrier hébraïque connu comme le « second pessah », période consacrée aux actes de réparation, de renouveau et d’amélioration.

Dans la chapelle, le rabbin Moshe Benguira lève bien haut le Sefer Torah avant de le placer dans l’arche (en arrière).

Dans la chapelle, le rabbin Moshe Benguira lève bien haut le Sefer Torah avant de le placer dans l’arche (en arrière).

« Lorsque les gens viennent prier ici le jour du shabbat, note le rabbin Hetsroni, je leur dis que ce n’est peut-être pas la plus belle synagogue de Montréal, ni la plus grande, mais que ses murs sont remplis de kavahah — c’est-à-dire les profonds sentiments qui animent ceux qui viennent prier ici pour leurs proches. »

Ensuite, le rouleau, recouvert de sa robe de cérémonie, a été transporté par le rabbin Hetsroni, accompagné des invités, à la chapelle au sixième étage du pavillon B. Là, il a été déroulé sur son lieu de lecture pour l’office du samedi 25 mai. Le rouleau a enfin été placé dans l’arche de la chapelle après la lecture du psaume 24.
Mme Rosenberg s’est dite particulièrement heureuse de voir un patient en fauteuil roulant s’arrêter pour regarder la cérémonie dans la chapelle. « C’est gratifiant de voir cet homme ici aujourd’hui, parce que cette occasion est également spéciale pour les patients. Nous tenons à ce que tout le monde soit heureux de l’arrivée de ce Sefer Torah ».

***

Cliquez sur la photo pour l’élargir

Aidé par le rabbin Baruch Perton (à droite), le Dr Lawrence Rosenberg est le premier de dix personnes invitées à attacher le parchemin à l’une des poignées de bois.

Aidé par le rabbin Baruch Perton (à droite), le Dr Lawrence Rosenberg est le premier de dix personnes invitées à attacher le parchemin à l’une des poignées de bois.

Donna Rosenberg

Donna Rosenberg

Moshe Rosenberg

Moshe Rosenberg

Myer Bick

Myer Bick

Bram Freedman

Bram Freedman

Rabbin David Banon

Rabbin David Banon

Rabbin Barak Hetsroni

Rabbin Barak Hetsroni

Beverly Kravitz

Beverly Kravitz

Alan Maislin

Alan Maislin

Louis Schiff

Louis Schiff

Dr Lawrence Rosenberg (à droite) chante et applaudit en voyant le rabbin Barak Hetsroni entrer dans la chapelle de l’HGJ avec le rouleau de Torah.

Dr Lawrence Rosenberg (à droite) chante et applaudit en voyant le rabbin Barak Hetsroni entrer dans la chapelle de l’HGJ avec le rouleau de Torah.

Dans la chapelle, le rouleau est déroulé sur son lieu de lecture pour l’office du 25 mai.

Dans la chapelle, le rouleau est déroulé sur son lieu de lecture pour l’office du 25 mai.

Previous article

De nos archives: La pédopsychiatrie : 50 ans de soutien à nos enfants et à leur famille

Next article

De nos archives: La première chambre de naissance de l’HGJ est inaugurée en 1980

No Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *