85e anniversaire - ArchivesMars 2019

De nos archives: Le Dr Mark Wainberg, pionnier de la recherche sur le VIH/sida, inaugure un laboratoire ultra-sécurisé à l’HGJ

En juin 2007, les tests et la recherche sur le VIH/sida ont fait un bond de géant avec l’inauguration du laboratoire de bioconfinement du VIH/sida, dont le développement, à hauteur de 5 millions de dollars, a été dirigé par un pionnier de la recherche, le Dr Mark Wainberg.

Grâce à ce laboratoire, le Dr Wainberg, alors directeur de la recherche pour l’Institut Lady Davis, a pu étudier le développement du virus du VIH/sida et tester des échantillons de tissus pour évaluer leur réponse à divers types de médicaments.

Ce laboratoire, affilié au Centre SIDA McGill, figurait parmi une poignée d’installations de niveau 3 se trouvant dans un hôpital au Canada. C’était aussi l’un des deux seuls centres au Québec autorisés à vérifier les séquences génétiques du virus pour détecter toute mutation et résistance aux médicaments antiviraux.

L’ouverture du laboratoire représentait la dernière réalisation du Dr Wainberg. Son expertise dans la lutte au VIH/sida était reconnue internationalement, notamment en raison du développement d’un médicament qui a contribué à sauver des millions de vies partout dans le monde.

Le Dr Wainberg était tellement déterminé à livrer bataille contre le sida qu’au début des années 1980, peu après que cette maladie eut jeté une ombre sur le monde entier, il est devenu le premier scientifique au Canada à travailler directement sur le VIH; il a mis sur pied des installations de bioconfinement à l’HGJ équipées pour ces recherches spécialisées.

Il a par ailleurs figuré parmi les premiers scientifiques à cerner le problème de la pharmacorésistance du VIH, et il a joué un rôle fondamental dans la création de l’Association canadienne de recherche sur le VIH.

Voilà ce qui allait paver la voie à la principale contribution du Dr Wainberg : la découverte en 1989 du médicament antiviral 3TC ou lamivudine, qui est associé à d’autres médicaments pour traiter les infections causées par le virus de l’immunodéficience humaine.

Le Dr Wainberg est mort tragiquement le 11 avril 2017 pendant des vacances à Bal Harbour en Floride. Il a reçu plusieurs distinctions à l’échelle internationale, dont l’Ordre du Canada et l’Ordre du Québec.

*****

Le 85e anniversaire de l’Hôpital général juif est l’occasion idéale de jeter un regard sur le passé. En nous souvenant des efforts extraordinaires déployés par les fondateurs, les défenseurs, les membres du personnel et les bénévoles de l’HGJ, nous rendons hommage au patrimoine durable qu’ils nous ont légué.

En 2019, nous publierons chaque semaine dans les Nouvelles HGJ un nouvel article tiré de l’album-souvenir de l’HGJ.

Previous article

Le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal figure parmi les meilleurs employeurs de Montréal

Next article

Nomination de deux nouveaux chefs de service médical

No Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *