Articles vedettesDécembre 2018

Nouvelle clinique offre des services accélérés pour les tests et le diagnostic de certains problèmes de santé

L’Accueil clinique permet aux patients d’éviter d’avoir recours au Département de l’urgence

Désormais, à l’HGJ, l’accès aux tests, aux diagnostics et aux traitements est plus rapide et plus facile, grâce à l’implantation récente d’un Service qui permet aux patients présentant certains problèmes de santé d’être examinés rapidement en consultation externe.

Parmi les personnes ayant participé à la planification et à la gestion de l’Accueil clinique, de gauche à droite Dominic Labranche, directeur adjoint des Services ambulatoires, Melanie Zwetkow, conseillère en Soins infirmiers; Suzette Chung, chef d’unité de l’Hôpital de médecine de jour, et Shoshana Breiner, conseillère en Soins infirmiers.

Parmi les personnes ayant participé à la planification et à la gestion de l’Accueil clinique, de gauche à droite Dominic Labranche, directeur adjoint des Services ambulatoires, Melanie Zwetkow, conseillère en Soins infirmiers; Suzette Chung, chef d’unité de l’Hôpital de médecine de jour, et Shoshana Breiner, conseillère en Soins infirmiers.

L’Accueil clinique, lancé en août, traite les références des médecins de famille pour les patients présentant certains problèmes de santé qui exigent une attention immédiate.

Plus particulièrement, la clinique reçoit des femmes enceintes qui ont des saignements vaginaux au cours du premier trimestre de grossesse, des patients à risque de thrombose veineuse profonde (caillot de sang), et des patients, dont les symptômes temporaires suggèrent la possibilité de signes avant-coureurs d’accident vasculaire cérébral, ou de mini-AVC au cours de 48 heures précédentes.

La Clinique, qui est ouverte pendant la semaine, de 8 h à 16 h, est située dans les locaux de l’Hôpital de médecine de jour, salle 101 au niveau S1 du pavillon K. Il s’agit d’une initiative dirigée par le Dr Jed Lipes, le Dr Jeffrey Minuk, la Dre Stephanie Klam, la Dre Vicky Tagalakis, la Dre Maral Koolian et d’autres médecins de l’HGJ.

« Auparavant, les médecins de famille pouvaient voir un patient dont l’état de santé pouvait potentiellement mettre la vie en danger, mais qui ne présentait pas de symptôme indiquant un risque pour la vie », explique Dominic Labranche, directeur adjoint des Soins infirmiers, Services ambulatoires. « Cela signifiait que ce patient ne pouvait pas retourner à son domicile, et devait se rendre au Département de l’urgence. Or, depuis le lancement de l’Accueil clinique, ce patient peut être examiné très rapidement sans incidence sur sa sécurité ».

Toutefois, Suzette Chung, chef d’Unité de l’Hôpital de médecine de jour, souligne que si le médecin de famille considère qu’il s’agit d’une situation urgente, le patient doit se rendre au Département de l’urgence.

« Il s’agit d’un nouveau corridor et d’un nouveau point d’accès pour obtenir des soins rapidement, mais rapidité ne signifie pas perte de touche humaine ».

L’Accueil Clinique reçoit les patients le jour même où ils sont référés ou tôt le lendemain. Des dispositions peuvent également être prises pour effectuer un ultrason ou d’autres types d’imagerie et pour consulter le spécialiste pertinent à l’HGJ, qu’il s’agisse de thrombose, d’obstétrique/gynécologie ou de neurologie.

Madame Chung explique que les infirmières de la Clinique prodiguent des soins conformément à une série de directives détaillées relatives à chacun de ces trois problèmes de santé. Ces directives les aident à déterminer, par exemple, si le patient doit subir une analyse sanguine, un examen par imagerie ou consulter un spécialiste.

« Si les résultats de nos tests sont positifs, par exemple si une thrombose veineuse profonde est décelée, le patient est référé à un spécialiste. L’information est ensuite envoyée rapidement au médecin de famille afin que ce dernier puisse assurer le suivi des résultats de ce patient. »

De plus, des créneaux horaires ont été négociés pour l’imagerie et les autres tests avec les Services de radiologie, le Laboratoire vasculaire et le Service de neurophysiologie, explique Shoshana Breiner, une conseillère en Soins infirmiers. Cela signifie qu’un patient référé à l’Accueil Clinique est presque certain de pouvoir effectuer les tests nécessaires le jour même ou le lendemain de la référence.

« Il s’agit d’un nouveau corridor et d’un nouveau point d’accès pour obtenir des soins rapidement », dit Madame Breiner, « mais rapidité ne signifie pas perte de touche humaine ».

« Les infirmières rencontrent chaque patient pour leur expliquer le processus et s’assurer que tout se produise dans l’ordre logique et dans un délai convenable. Les patients ont besoin de ces soins et de cette orientation individuelle pendant leur visite à la Clinique ».

Previous article

Une grande famiglia : Panoram Italia consacre un article aux membres du personnel d’origine italienne à l’HGJ

Next article

Nouveau centre offre un appui aux usagers des soins psychiatriques

No Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *