Avril 2021Événements marquants

À la mémoire de Sheila Zittrer, ancienne présidente de l’HGJ

Les dirigeants, les membres du personnel et les bénévoles de l’Hôpital général juif ont été attristés par la nouvelle du décès de Sheila Zittrer, âgée de 95 ans, qui a été présidente du conseil d’administration de l’HGJ de 1978 à 1980, la seule femme à avoir occupé ce poste.

Madame Zittrer, qui est décédée le 31 mars, a été une source d’orientation et de stabilité pendant une période de croissance et de modernisation à l’HGJ, mais également une période d’incertitude marquée par le début du départ de milliers de Juifs montréalais vers l’Ontario et d’autres régions du Canada après l’élection du Parti Québécois, en 1976.

De plus, Madame Zittrer a joué un rôle de premier plan au sein de plusieurs organisations locales, notamment à titre de présidente du Centre de santé Herzl (Herzl Health Centre,) une clinique indépendante qui offrait des traitements et des soins à la communauté juive de Montréal depuis 1912. À ce titre, elle a joué un rôle important dans les négociations qui ont mené à l’entente de 1974 dans le cadre de laquelle cette clinique a été intégrée à l’HGJ pour devenir le Centre de médecine familiale Herzl.

« Je suis née comme ça », a déclaré Madame Zittrer lors d’une entrevue publiée dans les Nouvelles HGJ au printemps de 1978. « C’est un comportement indissociable de mon éducation ». Elle se souvient avoir vu sa mère rendre visite à des familles dans le besoin pour leur apporter des vêtements, des vitamines et d’autres produits de première nécessité quand elle était enfant.

Dans sa jeunesse, Madame Zittrer a fait du bénévolat à la fois à l’HGJ (y compris auprès des Auxiliaires de l’HGJ) et du Centre de santé Herzl. Son affiliation avec ce Centre a mené à sa nomination au conseil d’administration du Conseil de la santé et des services sociaux de Montréal métropolitain.

En 1981, elle est devenue la présidente fondatrice du Conseil sur le vieillissement et par la suite, présidente de la Fondation communautaire juive de Montréal. Elle a aussi été directrice générale de la Fondation de la famille Allan et Lucy Bronfman, de 1979 à 1993, et siégé au conseil d’administration de Edper Enterprises et Edper Investments.

Parmi les marques de reconnaissance reçues par Madame Zittrer citons la Médaille du 25e anniversaire de la reine, en 1977, la Médaille Samuel Bronfman, en 1982, et le Prix de la femme de l’année du Conseil des femmes de Montréal.

À la fin de sa présidence au conseil d’administration de l’HGJ, la Fondation Allan et Lucy Bronfman a créé le Fonds Sheila Zittrer à l’HGJ en reconnaissance de ce que Peter et Edward Bronfman ont décrit comme « une présidente exceptionnelle pendant son mandat de deux ans ».

« Ses efforts inlassables et son intérêt sincère envers tous les aspects de l’Hôpital ont été une véritable source d’inspiration pour toutes les personnes avec qui elle était associée. »

« Nous sommes tous très fiers de cet Hôpital », a dit Madame Zittrer peu après son accession à la présidence, en 1978. « Nous espérons que nous serons en mesure de soutenir sa vitalité comme un lieu où les gens sont fiers de travailler, à titre d’établissement où la communauté juive peut avoir un sentiment d’identité et de fierté, et où nous pouvons continuer à rehausser notre renommée en matière de prestataires d’excellents soins de santé ».  

Previous article

Le Dr Hyman Schipper en quête de l’origine de la conscience

Next article

Un médecin de l’HGJ célébré par l’université McGill pour les entrevues qu’il a accordées aux médias au sujet de la COVID-19