Événements marquantsMai 2024

À la mémoire du Dr Harvey Sigman

Un ancien chef de la Division de chirurgie générale engagé envers l’enseignement tout au long de sa vie

Les dirigeants et les membres du personnel de l’HGJ présentent leurs condoléances à la famille du Dr Harvey Sigman, qui est décédé le 10 mai après avoir travaillé à l’Hôpital pendant 56 ans, notamment comme chef de la Division de chirurgie générale et de directeur de l’Enseignement de la chirurgie.

Le Dr Sigman, âgé de 91 ans, était connu comme étant un homme chaleureux et doux, et notoire pour son engagement passionné et soutenu envers l’enseignement. À titre de directeur de l’Enseignement à l’Hôpital, de 1969 à 2002, il a joué un rôle clé dans la création d’un programme coordonné visant à accroître l’enseignement et la recherche à l’HGJ et à l’université McGill.

Les étudiant(e)s du Dr Sigman avaient tellement d’estime pour lui, qu’il a reçu un Prix d’excellence en enseignement des résidents du Département de chirurgie à l’université McGill. Son nom figure également sur la Liste d’honneur pour l’excellence en enseignement de la Faculté.

En reconnaissance de ces réalisations, la Conférence annuelle Harvey H. Sigman en enseignement de la chirurgie a été lancée à l’HGJ en 2005. Cinq ans plus tard, la Faculté de médecine à l’université McGill a conféré au Dr Sigman le titre de professeur émérite.

Peu après sa nomination au poste de chef de la Division de chirurgie générale, en 1989, le Dr Sigman a persuadé Archie Deskin, qui était directeur général de l’HGJ, d’investir dans le lancement d’un programme de chirurgie laparoscopique (à effraction minimale). L’HGJ est ainsi devenu l’une des premières installations de soins de santé au Québec à se lancer dans ce domaine chirurgical émergent.

Lors d’une entrevue accordée aux Nouvelles HGJ, en 2023, le Dr Sigman a rappelé « qu’en 1990, peu de gens pensaient que nous pourrions éventuellement pratiquer toutes sortes d’interventions chirurgicales par le biais de toutes petites incisions. Cependant, même à cette époque, j’étais certain que la plupart des interventions seraient pratiquées de cette manière. »

De plus, étant l’un des cinq chirurgiens de l’Équipe de chirurgie du cancer du sein à l’HGJ, le Dr Sigman rencontrait régulièrement ses collègues pour discuter des essais cliniques, des nouvelles techniques chirurgicales et des thérapies novatrices.

Le Dr Sigman a obtenu son doctorat en médecine à l’université McGill en 1957, ainsi qu’une maîtrise ès sciences en chirurgie expérimentale. Après avoir été pendant un an résident en chef en Chirurgie à l’Hôpital Royal Victoria et à l’Hôpital Queen Mary pour anciens combattants, il est entré au service de l’HGJ en 1963, où il a exercé jusqu’à sa retraite en 2019.

Au cours de sa carrière médicale, le Dr Sigman a reçu plusieurs distinctions, y compris la Décoration des Forces canadiennes et la Médaille du Gouverneur général commémorant le Jubilé d’argent de la Reine Élisabeth II.

Agissant comme bénévole au sein de la communauté juive de Montréal, le Dr Sigman a été président de l’Association culturelle juive, des Services de soutien aux personnes âgées, et des Services communautaires alliés (connus aujourd’hui sous le nom de Fédération CJA). En reconnaissance de son apport exceptionnel, il a reçu la distinction la plus prestigieuse de la communauté, la Médaille Samuel Bronfman, en 1991.

En parlant de ses nombreuses réussites, en 2003, le Dr Sigman notait que le défi le plus important n’était pas nécessairement d’expliquer les aspects pratiques de la médecine à la prochaine génération de médecins.

« La technique est ce qui est le plus facile à enseigner », disait-il. « Les choses les plus difficiles à enseigner sont l’humilité et le jugement — savoir quand faire quelque chose, quand demander de l’aide et quand demander un avis objectif. »

Previous article

Trois médecins de l’HGJ nommé(e)s professeur(e)s adjoint(e)s à l’université McGill

Next article

Alan Maislin reçoit la Médaille de la citoyenneté D’Arcy-McGee