Articles vedettesAutomne 2014

Allen F. Rubin nommé président de l’HGJ

« Cette expérience est la plus enrichissante que j’ai vécue depuis mon engagement dans les œuvres de bienfaisance »

En 2001, la vie d’Allen Rubin prend une tournure imprévue. Durant plus d’une décennie, il a éprouvé une grande satisfaction à collecter des fonds et à siéger au conseil d’administration de plusieurs organisations et institutions locales. Mais dès l’instant où il se joint à l’HGJ, il sait que ce lieu n’est à nul autre pareil.

« Il m’a fallu très peu de temps pour m’impliquer très étroitement dans les activités de l’HGJ, raconte M. Rubin, nouveau président élu du conseil d’administration de l’HGJ. J’ai été très impressionné par toute l’équipe — par leur dévouement, leur esprit et leur quête de l’excellence. J’étais également heureux d’aider des gens qui en avaient grandement besoin. J’étais là où je devais être. Cette expérience est probablement la plus enrichissante que j’ai vécue depuis mon engagement dans des œuvres de bienfaisance. »

Après avoir obtenu son MBA de la Wharton School à Philadelphie, au début des années 1970, M. Rubin se joint à l’entreprise familiale montréalaise, spécialisée dans le matériel de bureau. Puis, ayant développé un intérêt pour le domaine émergent du traitement de texte, il devient directeur de la succursale de Unisys à New York. Par la suite, au début des années 1980, il revient à Montréal pour travailler chez Philips. En 1984, il se joint à Reitmans (Canada) Limitée, où il exerce actuellement les fonctions de vice-président de l’exploitation.

Les années 1980 marquent le début des activités de bienfaisance de M. Rubin, notamment avec Les associés canadiens de l’université Ben Gurion du Negev et à la Fondation d’Israël pour la recherche sur le cancer. En outre, il s’est largement impliqué dans les activités de la Fédération CJA où, durant cinq ans, il a occupé le poste de président de la Division des entrepreneurs.

L’arrivée de M. Rubin à l’HGJ fait suite à une invitation de James Alexander — alors président de la Fondation, puis président de l’Hôpital. M. Rubin gravit les échelons au sein de la Fondation où il occupe les postes de secrétaire et de vice-président; il en devient le président de 2011 à 2013. Sa femme Sarah, qui joue également un rôle actif à l’HGJ, siège au Comité des usagers et à celui de l’humanisation des soins. En plus d’être membre du conseil d’administration d’autres établissements, Mme Rubin et a été présidente de la campagne de la Division des femmes de la Fédération CJA.

Alors qu’il entame son nouveau mandat, M. Rubin est parfaitement conscient de la nécessité d’assumer une responsabilité financière. « Il nous reste à tenir la barre fermement et à ramer ensemble pour trouver une solution avantageuse pour tout le monde. »

M. Rubin se réjouit également de la confiance que lui témoigne le conseil d’administration. « Certaines personnes extrêmement talentueuses, qui ont exercé les fonctions de président avant moi, seront d’excellents exemples à suivre. L’HGJ est l’un des piliers de notre communauté, et en assurer la présidence est un très grand honneur. »

Previous article

Julien Sénécal obtient la cinquième place au Défi BioGENEius Sanofi Canada

Next article

Les réalisations de l’HGJ sous le leadership de Rick Dubrovsky