Assis à une console spéciale, le Dr Emmanuel Moss (à l’extrême gauche) pratique une chirurgie cardiaque robotique. Tout en visionnant une image agrandie de la région interne du cœur et de ses environs, le Dr Moss se sert des contrôles manuels et des pédales pour manipuler les bras robotiques (au centre) à distance et faire l’opération. Pendant ce temps, le personnel de l’équipe chirurgicale entoure le patient pour prêter assistance durant l’intervention et veiller à ce qu’elle se déroule comme prévu.
Avril 2016Nouvelles

La chirurgie robotique gagne du terrain à l’HGJ

À mesure que les bienfaits de la chirurgie assistée par robot acquièrent une plus grande reconnaissance, l’HGJ a recours à ce procédé de plus en plus souvent.

READ MORE →
Avril 2016Nouvelles

L’HGJ encore une fois nommé au palmarès des meilleurs employeurs de Montréal

Pour la quatrième année d’affilée, l’HGJ a été reconnu comme l’un des meilleurs employeurs de Montréal.

READ MORE →
Allen Rubin, président du conseil des gouverneurs de l’HGJ
Avril 2016Nouvelles

Première réunion du conseil des gouverneurs de l’HGJ « réinventé et revigoré »

Alors que le conseil des gouverneurs de l’HGJ s’apprêtait à entamer sa réunion inaugurale historique, le président Allen Rubin a brièvement rappelé à ses collègues que le nouveau conseil est « habilité à prendre des décisions importantes qui influeront sur la capacité de l’Hôpital général juif à fournir des soins de qualité supérieure ».

READ MORE →
Le groupe ayant pour mandat de guider la mise en œuvre du projet des ordonnances électroniques est formé (de gauche à droite) de Bob Lapointe (TI), Gosia Radaczynska (représentante, Think Research), la Dre Elizabeth MacNamara (médicale), Geneviève Beaudoin (clinique) et Serge Cloutier (soins infirmiers). En arrière-plan, un exemple d’une ordonnance électronique est projetée sur l’écran.
Avril 2016Nouvelles

Des instructions plus claires, plus rapides, plus sécuritaires pour les soins aux patients

Avec l’implantation des ordonnances électroniques, l’HGJ franchit un très grand pas.

READ MORE →
Dans l’amphithéâtre Block, le Dr H. Gilbert Welch explique au public pourquoi recevoir trop de soins médicaux se révèle parfois aussi dommageable qu’en recevoir trop peu.
Avril 2016Nouvelles

Mise en garde d’un médecin : le recours excessif aux traitements médicaux présenterait des risques

certaines croyances donnent souvent lieu à un excès de traitements médicaux pouvant être aussi dommageable qu’une insuffisance de soins.

READ MORE →
Dr Tsafrir Vanounou
Avril 2016Nouvelles

Excellent score concernant le congé rapide des patients après une chirurgie du foie

Les patients de l’HGJ qui subissent une résection du foie sont ceux dont le séjour à l’hôpital est le plus court en Amérique du Nord.

READ MORE →
Le Dr Gerald Batist accueille une délégation d’oncologues français au Centre du cancer Segal.
Avril 2016Nouvelles

Des oncologues français à la découverte des réalisations de l’HGJ en matière de soins et de recherche

L’automne dernier, la visite de six cadres supérieurs du Pôle régional de cancérologie du CHU de Poitiers a permis de renforcer la French connection de l’Hôpital général juif.

READ MORE →
Le Dr Walter Gotlieb (troisième à partir de la gauche) en compagnie de participants de plusieurs disciplines à une conférence publique sur l’expérience des patients.
Avril 2016Nouvelles

Série de conférences sur les soins multidisciplinaires en oncologie

Le Centre du cancer Segal de l’HGJ a lancé une série de conférences publiques sur l’approche multidisciplinaire de l’Hôpital en matière de soins oncologiques.

READ MORE →
Au Centre du cancer Segal, Marc-André Geoffrion, instructeur à l’Académie des pompiers, donne du chocolat à Brigitte Huhn en lui adressant ses meilleurs vœux pour Noël.
Avril 2016Nouvelles

Sourires, bonne volonté et chocolats pour Noël

Des stagiaires de l’Académie des pompiers à Mirabel ont répandu la joie de Noël lors de leur visite à l’HGJ.

READ MORE →
(De gauche à droite) Silvana Perna, coordonnatrice de la prévention et du contrôle des infections, l’infirmière Debra Hyland et Luisa Neri des Services Enviro discutent des procédures de désinfection adéquates d’un tensiomètre. Pour réduire la propagation des micro-organismes infectieux, les lignes directrices préventives sont affichées au-dessus de la porte. Les gants propres et les lingettes désinfectantes sont sur le mur à droite de la porte, tandis que les blouses propres sont rangées dans un contenant.
NouvellesSeptembre 2015

Forte régression du taux d’infection à C. difficile grâce à une attention particulière accordée aux mesures préventives

Un ferme engagement dans la lutte contre les infections à C. difficile à l’HGJ a entraîné une baisse significative du taux d’infection, en bonne partie grâce aux efforts du Service de soins infirmiers.

READ MORE →