85e anniversaire - ArchivesMai 2019

De nos archives: Le test de détection précoce de la démence de l’HGJ est adopté à l’échelle mondiale

En 2005, le monde a pris connaissance— et a adopté aussitôt — l’Évaluation cognitive de Montréal (MoCA), un questionnaire simple mais raffiné, développé par le Dr Howard Chertkow, directeur fondateur de la Clinique de la mémoire de l’HGJ, et ses collègues de l’Institut Lady Davis.

Pouvant être effectué en à peine 12 minutes, le test a été le premier outil à permettre aux cliniciens de faire avec précision la différence entre un trouble de mémoire courant chez la personne âgée et un déficit neurocognitif léger pouvant annoncer la maladie d’Alzheimer.

« Rien ne permettait aux médecins de faire cette distinction avant le test MoCa, explique le Dr Chertkow. Les seuls outils disponibles étaient conçus pour déceler la démence, soit une affection bien plus grave. Grâce au MoCA, les médecins sont en mesure de poser un diagnostic plus précoce et rapide sur les déficits cognitifs. »

Dans leur Stratégie internationale de recherche concertée, les Instituts de recherche en santé du Canada ont classé l’outil MoCa parmi les sept contributions canadiennes les plus importantes dans le domaine de la recherche sur la démence.

Les développeurs ont mis gratuitement en ligne l’outil MoCa pour les médecins. Traduit en 32 langues, le test MoCa est devenu la norme mondiale pour diagnostiquer les déficits cognitifs non seulement chez les personnes âgées, mais aussi dans une foule d’affections comme le SIDA, la sclérose en plaques et les traumatismes crâniens.

*****

Le 85e anniversaire de l’Hôpital général juif est l’occasion idéale de jeter un regard sur le passé. En nous souvenant des efforts extraordinaires déployés par les fondateurs, les défenseurs, les membres du personnel et les bénévoles de l’HGJ, nous rendons hommage au patrimoine durable qu’ils nous ont légué.

En 2019, nous publierons chaque semaine dans les Nouvelles HGJ un nouvel article tiré de l’album-souvenir de l’HGJ.

Previous article

Taux de dépistage du délirium en hausse à l’HGJ

Next article

De nos archives: La pédopsychiatrie : 50 ans de soutien à nos enfants et à leur famille