Événements marquantsMars 2023

La Dre Adriana Decker nommée chef adjointe de la médecine familiale

La Dre Adriana Decker a été nommée chef adjointe du Département de médecine familiale au CIUSSS du Centre‑Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Elle continuera en outre à assumer ses fonctions à titre de directrice des services de médecine familiale pour patients hospitalisés à l’HGJ.

Dans son nouveau rôle, elle espère accroître la visibilité et l’incidence de la médecine familiale dans l’ensemble de l’hôpital, tout en maintenant une approche globale aux soins et en offrant une rotation enrichissante aux résidents.

La Dre Decker travaille à l’HGJ, tant en milieu hospitalier qu’en milieu ambulatoire, depuis 2012, lorsqu’elle a effectué sa résidence en médecine familiale au Centre de médecine familiale Goldman Herzl.

Précédemment, elle a travaillé en Amérique du Sud au sein de Médecins sans frontières et de l’Organisation panaméricaine de la santé dans les domaines de la santé publique et de la surveillance des épidémies.

La Dre Decker continuera de travailler au Centre de médecine familiale Goldman Herzl, au CHSLD juif Donald Berman et d’effectuer des rotations dans les différents services d’hospitalisation en médecine familiale, à l’HGJ. Au-delà de ses fonctions cliniques, elle représente la médecine familiale à l’urgence à titre de membre de l’équipe de coordination des flux.

Également au sein du Département de médecine familiale :

  • Le Dr Jean Zigby a été nommé directeur de la Division de médecine de soutien et palliative. Le Dr Zigby est médecin de famille en soins palliatifs, et il a pratiqué en milieu hospitalier, clinique, obstétrical, rural et à domicile pendant plus de 20 ans.
  • La Dre Helen Mavromichalis a été nommée responsable médicale du Service de médecine familiale-obstétrique. La Dre Mavromichalis possède 15 ans d’expérience comme accoucheur en médecine familiale à l’HGJ, et elle travaille actuellement au GMF Côte-des-Neiges.

 

Previous article

Pour Mike Shulha, la transformation de nouvelles idées en logiciel réactif est indispensable pour la création d’un dossier de santé connecté

Next article

Une « transformation radicale » des soins de santé est la seule manière d’améliorer la situation, a affirmé le président-directeur général