- Nouvelles HGJ - https://jghnews.ciussswestcentral.ca/fr/ -

De nos archives: Lancement du dispensaire Herzl, l’établissement précurseur de l’HGJ

Inauguré en 1912, le dispensaire Herzl — l’établissement précurseur de l’HGJ — a fourni des services de santé d’une importance vitale à la communauté juive montréalaise, alors en pleine croissance. La cérémonie d’inauguration avait fait la manchette du journal quotidien yiddish, Der Kanader Adler (L’aigle canadien).

Plus de 50 ans avant la socialisation de la médecine au Canada, ce petit dispensaire, bien équipé et formé d’une équipe de médecins bénévoles non rémunérés, fournissait des traitements médicaux et des médicaments à tous ceux qui en avaient besoin, peu importe leur capacité de payer.

De 1901 à 1911 (décennie qui allait mener à l’inauguration du Dispensaire), le nombre de membres de la communauté juive à Montréal était monté en flèche, passant de 5 000 à 30 000. Or, avant l’ouverture de Herzl, il n’existait aucun établissement de santé bien organisé pour soigner ces nouveaux venus d’une extrême pauvreté. Dès son ouverture, le Dispensaire a été envahi par les patients, en raison surtout de son emplacement sur la rue Saint-Dominique, près du port, où les immigrants arrivaient régulièrement par bateaux entiers.

En plus d’être précurseur d’un nouveau type d’établissement de soins de santé, le Dispensaire a été, à bien des égards, un modèle pour l’Hôpital général juif avec lequel Herzl allait fusionner en 1974.

À son ouverture en 1934, l’HGJ a adopté le style du Dispensaire qui traitait tous les patients, créant de nouveaux services de santé pour satisfaire leurs besoins croissants et mettant l’accent sur la médecine préventive. Chose importante : bien que Herzl et l’HGJ aient été fondés avant tout par des Juifs et pour les Juifs, leur politique a toujours été d’accueillir des patients et des employés de toutes origines.

*****

Le 85e anniversaire de l’Hôpital général juif est l’occasion idéale de jeter un regard sur le passé. En nous souvenant des efforts extraordinaires déployés par les fondateurs, les défenseurs, les membres du personnel et les bénévoles de l’HGJ, nous rendons hommage au patrimoine durable qu’ils nous ont légué.

En 2019, nous publierons chaque semaine dans les Nouvelles HGJ un nouvel article tiré de l’album-souvenir [1] de l’HGJ.