Événements marquantsJanvier 2022

Le Dr Lawrence Rosenberg reconnu comme l’un des PDG les plus motivants en 2021

Le président-directeur général du CIUSSS honoré pour l’utilisation de la technologie numérique pour améliorer les soins de santé 

Le Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, est l’un des 10 PDG les plus motivants de 2021 selon le magazine Industry Era.

Industry Era magazineSelon un article publié dans le magazine américain, le Dr Rosenberg est reconnu pour avoir avancé l’amélioration des soins de santé et des services sociaux par le biais de l’intelligence artificielle et du développement d’OROT, l’incubateur de santé connecté du CIUSSS.

Ces deux réalisations s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie globale mise en œuvre par le Dr Rosenberg au cours des dernières années, non seulement afin de tirer le meilleur parti de la technologie numérique, mais aussi pour accélérer le processus de développement de nouveaux outils numériques.

L’objectif général est d’utiliser les nouveautés numériques pour rehausser les soins centrés sur l’usager et d’offrir des « soins partout », — c’est-à-dire, de fournir des soins dans l’environnement le plus sûr, le plus pratique et le plus confortable pour le patient.

Dans la vision du Dr Rosenberg, la technologie numérique ne remplace pas le contact humain. Elle permet plutôt aux professionnels d’accomplir leur travail plus efficacement, et d’avoir ainsi plus de temps à consacrer à l’aspect personnel des soins. 

Industry Era magazineIndustry Era fait l’éloge de « la perspective unique, du dévouement et du travail révolutionnaire du Dr Rosenberg dans le domaine des soins de santé, qui font de lui un chef de file avant-gardiste ». De plus, l’article souligne son engagement envers « l’excellence, son souci du détail, son sens des responsabilités, son intégrité et sa simplicité ».

« Faire ce qui s’impose, plutôt que de suivre les exigences du groupe, est ce qui a défini ma carrière », a déclaré le Dr Rosenberg dans l’article. « Pour moi, tout commence par clarifier le ‘pourquoi’. Il s’agit de la notion fondamentale qui a guidé tous les défis que j’ai entrepris de relever. »                                                    

Parmi les faits saillants du leadership du Dr Rosenberg au sein du CIUSSS, citons :

  • Le lancement d’OROT, un incubateur de santé connecté qui réunit des entrepreneurs du secteur privé et des professionnels de la santé afin de créer de nouveaux outils et produits qui amélioreront la vie et répondront aux besoins des usagers des soins de santé.
  • La mise en œuvre d’un Centre de commandement, un centre nerveux numérique et d’échange de données pour tous les aspects des activités du CIUSSS. Les gestionnaires peuvent désormais répondre plus efficacement à l’évolution rapide d’une situation dans les différentes installations du CIUSSS, tout en évitant de créer des goulots d’étranglement lors du cheminement des patients dans leur trajectoire de soins de santé.
  • Implantation prompte et efficace de la télésanté du début de 2020 jusqu’à maintenant, afin d’assurer la continuité du soutien aux usagers des soins de santé et des services sociaux qui sont à leur domicile pendant la pandémie de la COVID-19.
  • Lancement de la technologie HoloLens et d’autres outils novateurs pour améliorer plusieurs aspects des traitements et des soins.  
  • Nomination d’un directeur de la Santé numérique, un poste relativement peu commun au sein du système de santé public du Québec.

Le Dr Rosenberg est le président-directeur général du CIUSSS depuis la création de cet établissement, en avril 2015. Auparavant, il avait été nommé directeur général de l’HGJ en 2013 et occupé le poste de chef des Services chirurgicaux de l’Hôpital, de 2007 à 2013.

Le Dr Rosenberg est titulaire d’une maîtrise et d’un doctorat en chirurgie expérimentale de l’université McGill. Par la suite, il a effectué des études postdoctorales, et obtenu une bourse de recherche en transplantations, à l’Université du Michigan.

Le Dr Rosenberg a été le directeur du Programme de transplantation multiorganes, à l’Hôpital général de Montréal, inauguré le Programme de transplantation de pancréas de l’université McGill et dirigé l’équipe qui a effectué la première transplantation de foie réussie à l’université McGill.

De surcroît, l’intérêt croissant du Dr Rosenberg envers les systèmes et les organisations l’a motivé, dans une démarche quelque peu inhabituelle, à s’inscrire, à l’Université de Waterloo de 2004 à 2006, où il a obtenu une maîtrise en ingénierie, ce qui était à l’époque l’équivalent d’une maîtrise en administration des affaires pour les scientifiques et les ingénieurs. 

Previous article

Le Dr Roderick McInnes promu Officier de l’Ordre du Canada

Next article

Dre Susan Kahn renouvelée comme Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en thromboembolie veineuse