Décembre 2023Événements marquants

Le Dr William Foulkes est nommé directeur de la Génétique médicale à l’HGJ

Il est également nommé directeur de la Génétique médicale au CUSM

Le Dr William Foulkes, un clinicien-chercheur priméà l’Institut Lady Davis (ILD) de l’HGJ, a été nommé directeur de la Division de génétique médicaleau Département de médecine de l’HGJ, en vigueur le 1er janvier.

Le Dr Foulkes devient également directeur de la Division de génétique médicaleau Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Ces nouveaux rôles s’ajoutent à ses responsabilités actuelles de titulaire de la chaire du Département de génétique humaine à l’Université McGill.

Selon le Dr Foulkes, à l’HGJ,la génétique médicale est déjà d’un apport considérable à la gestion de différentes affections dans des domaines comme l’oncologie et l’obstétrique. Cependant, il estime qu’un rôle plus actif de la génétique médicale dans d’autres domaines de spécialité, comme la médecine respiratoire et la gastroentérologie, serait bénéfique à plusieurs autres patients.

« La génétique fait partie de tous les aspects de la médecine moderne, et elle est essentielle à la bonne compréhension des maladies », ajoute-t-il.

C’est la raison pour laquelle, le Dr Foulkes espère que son nouveau rôle combiné à celui qu’il occupe actuellement à l’HGJ, au CUSM et à l’université McGill lui permettrad’appuyer le « rapprochement des membres de ces groupes respectifs ».

« La génétique fait partie de tous les aspects de la médecine moderne, et elle est essentielle à la bonne compréhension des maladies. »

« Il n’y a pas de formule magique pour que cela se produise, mais j’espère pouvoir nous faire avancer dans la bonne direction en sensibilisant davantage toutes les personnes concernées au rôle central de la génétique médicale. »

Le Dr Foulkes a des laboratoires à l’ILD et à l’Institut de recherche du CUSM. À l’université McGill, il occupe la chaire distinguée James McGill au sein des Départements de médecine, d’oncologie et de génétique humaine. Il est également titulaire de la chaire Alva au département de Génétique humaine.

De plus, il a collaboré considérablement avec des chercheurs à l’échelle mondialeafin de mieux comprendre la génétique relative aux cancers du sein, colorectal, de la prostate, du pancréas et des ovaires.

Le Dr Foulkes est surtout connu pour ses travaux dans trois domaines : ses premiers travaux, portant sur les caractéristiques clinicopathologiques du cancer du sein héréditaire; sa découverte d’une mutation fondatrice dans différents gènes susceptibles au cancer au sein de la population québécoise; et plus récemment, sa caractérisation du syndrome de prédisposition aux tumeurs DICER1, une maladie génétique rare, apparaissant principalement en pédiatrie.

En 2020, le gouvernement du Québec a reconnu l’apport exceptionnel du Dr Foulkes en lui décernant le Prix Wilder-Penfield dans le cadre du concours des Prix du Québec. En 2022, il a reçu le Prix commémoratif Dr Chew Wei en recherche sur le cancer de l’Université de la Colombie-Britannique.

Il a encadré de nombreux étudiants et boursiers, publiant plus de 700 manuscrits évalués par des pairs. En outre, il est membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé, du Collège royal des médecins de Londres et de la Société royale du Canada.

Le Dr David Rosenblatt quitte son poste de chef de la Génétique médicale à l’HGJ, qu’il occupe depuis 1999, mais il continuera d’être un membre actif au sein de cette Division.

Previous article

Embrasser le changement et favoriser le travail d’équipe sont cités comme les clés de la réussite du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal

Next article

L’orthophoniste Nida Latif reçoit un Prix Cardozo-Coderre