Mai 2017Nouvelles

L’HGJ félicité par le ministre de la Santé pour un rendement efficace

Le Dr Lawrence Rosenberg s’adresse aux médias et aux gestionnaires du CIUSSS lors d’une conférence de presse à l’HGJ.

Le Dr Lawrence Rosenberg s’adresse aux médias et aux gestionnaires du CIUSSS lors d’une conférence de presse à l’HGJ.

En s’adressant aux médias pour exposer les grandes lignes des mesures visant à réduire les temps d’attente en chirurgie, le Dr Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, a déclaré qu’il avait choisi l’HGJ pour sa conférence de presse, le 28 novembre dernier, en reconnaissance du niveau de rendement élevé et de l’excellente efficacité de cet Hôpital.

« Je choisis de faire une annonce ici parce que l’Hôpital général juif à bien des égards est un hôpital extrêmement performant et je salue le travail de tout le monde à commencer par le Dr Rosenberg, le Conseil d’administration, la Fondation et le personnel. »

Le ministre a souligné que le Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général du CIUSSS du Centre‑Ouest-de-l’Île-de-Montréal (dont l’HGJ est membre), a joué un rôle important dans la bonne gestion des finances de l’Hôpital.

« Je vous prédis que je reviendrai faire une annonce l’hiver prochain pour dire que ce CIUSSS sera le premier à entrer dans tous les délais que nous avons convenu dans notre réseau. Ici, c’est un hôpital performant qui mérite cette reconnaissance. »

Le fait saillant de la conférence de presse du Dr Barrette a été l’annonce de l’injection de 20 millions de dollars dans le système de soins de santé pour réduire les temps d’attente en chirurgie, en mettant en service 18 salles d’opération dans 13 hôpitaux du Québec. Cet investissement permettra d’effectuer 22 400 opérations additionnelles chaque année.

Grâce à cette initiative, l’HGJ sera en mesure d’utiliser trois salles d’opération existantes, entièrement équipées et prêtes à fonctionner, dans le pavillon K. Le CIUSSS du Centre‑Ouest-de-l’Île-de-Montréal recevra 3,6 millions de dollars supplémentaires pour réaliser 3 720 opérations supplémentaires chaque année.

Au moment de la conférence de presse, douze patients du CIUSSS attendaient une opération depuis plus de douze mois, et environ dix autres attendaient depuis au moins six mois. Le Dr Barrette a déclaré que les fonds supplémentaires entraîneront une réduction considérablement de la liste d’attente du CIUSSS, voire son élimination.

Le ministre a expliqué qu’il sera possible d’embaucher le personnel médical requis pour ces salles d’opération puis que les fonds additionnels sont récurrents plutôt que versés à titre exceptionnel

Previous article

Les applications pourraient jouer un rôle dans les soins de santé mentale selon les conférenciers

Next article

L’HGJ reçoit une part de la subvention de l’OIIQ pour améliorer les soins intensifs néonatals

No Comment

Leave a comment