Février 2021Nouvelles

L’HGJ figure parmi les meilleurs employeurs au Canada dans un sondage de Forbes

L’Hôpital général juif figure parmi les meilleurs employeurs au Canada dans un sondage mené par le magazine Forbes.

L’HGJ s’est classé au 209e rang parmi les 300 entreprises et organismes des secteurs privé et public figurant sur la liste de Forbes.

L’HGJ est également l’un des trois seuls centres de soins de santé au Québec sur la liste, avec le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (no 132) et le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (no232).

« C’est un honneur d’être reconnu parmi les meilleurs au Canada », a déclaré le Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, dont l’HGJ fait partie.

« Cette reconnaissance est particulièrement importante à un moment où la pandémie de la COVID-19 crée une pression énorme sur le système de santé. Continuer à soutenir nos employés pendant cette crise permet aux patients de recevoir les meilleurs soins possible dans les circonstances. Notre réputation comme l’un des meilleurs employeurs nous aide à recruter et à fidéliser des employés de premier ordre dans de nombreux domaines cliniques et non cliniques. »

Selon Beverly Kravitz, directrice des Ressources humaines, Communications, Affaires juridiques et Sécurité globale du CIUSSS, « la mission, les valeurs et les objectifs novateurs de notre organisation attirent les personnes les plus talentueuses et les plus dévouées ».

« Nous avons les bien-être de notre personnel à cœur », ajoute Madame Kravitz. « Notre objectif est de nous assurer qu’ils ont une carrière stimulante et enrichissante dans un environnement valorisant et sécuritaire au sein duquel ils se sentent appuyés ».

« L’année a été incroyablement difficile, et les membres de notre personnel dévoué ont été à la hauteur de la situation. Nous sommes profondément reconnaissants de leur passion et de leur engagement à prodiguer des soins de très grande qualité à la population que nous servons. »

En collaboration avec la firme d’étude de marché Statista, Forbes a sondé plus de 8 000 Canadiens travaillant pour des entreprises de 500 employés ou plus.

Les sondages ont été menés dans le cadre d’une série de panels en ligne, afin d’obtenir un échantillon représentatif de la main-d’œuvre canadienne. Tous les sondages étaient anonymes, ce qui permettait aux participants de partager ouvertement leur opinion.

Sur une échelle de zéro à dix, les personnes sondées devaient évaluer la probabilité qu’ils recommandent leur employeur à d’autres personnes. Statista demandait également aux répondants de nommer d’autres organisations que la leur.  

Previous article

Nomination de Myer Bick, ancien PDG de la Fondation, au sein de l’Ordre du Canada

Next article

Besoin d’information sur les thromboses veineuses profondes? Un nouveau site web de l’HGJ pourrait vous aider