Pleins feuxSeptembre 2020

Murale célébrant les liens affectifs entre les patients et le personnel pendant la pandémie

Une murale spectaculaire aux couleurs éclatantes a été inaugurée à l’HGJ afin de rendre hommage aux travailleurs de la santé de première ligne de Montréal, et #les remercier d’avoir mis leur bien-être en péril pour protéger les membres du public pendant la pandémie de la COVID-19.

L’énorme fresque, œuvre de l’artiste québécois Patrick Forchild, a été inaugurée le 10 septembre lors d’une cérémonie qui a eu lieu à l’entrée principale de l’Hôpital, devant la murale qui couvre une grande partie du mur est du pavillon G.

L’œuvre d’art, une initiative des membres du corps diplomatique et consulaire de Montréal, illustre un patient reconnaissant et un travailleur de la santé empathique, qui s’étreignent tout en étant vêtus de leur équipement de protection. Des versions agrandies des feuilles multicolores qui figurent sur le logo de l’HGJ tourbillonnent autour d’eux.

La murale vise à reconnaître le dévouement et la bravoure de l’ensemble des membres du personnel de la santé de première ligne, y compris les médecins, les infirmières et les professionnels paramédicaux. Par le biais d’un concept symbolique abstrait, l’œuvre communique l’appréciation des membres du public pour le courage de ceux qui ont assuré la sécurité des patients.

« La crise nous rappelle à quel point elle est déchirante, car elle rend les gestes d’affection et de chaleur humaine si difficiles à pratiquer ».

« C’est une façon symbolique de rappeler à quel point cette crise est déchirante », explique M. Forchild « car elle rend les gestes d’affection et de chaleur humaine si difficiles à pratiquer ».

Le projet a commencé plus tôt cette année par un appel téléphonique de David Levy, consul général d’Israël au Québec, à Bram Freedman, président-directeur général de la Fondation de l’HGJ. M. Levy souhaitait rendre hommage aux travailleurs de la santé de Montréal.

L’œuvre, qui a été peinte dans le cadre du Festival MURAL de Montréal, a été créée grâce au soutien du corps diplomatique et consulaire et de la Fondation. Le travail a commencé le 18 août et a duré dix jours.

Lors de la cérémonie d’inauguration, M. Freedman a remercié le corps diplomatique et consulaire, représenté par M. Alejandro Estivill, consul général du Mexique. M. Estivill a déclaré que ses collègues et lui « souhaitaient produire un hommage à l’échelle de la ville à tous les travailleurs de la santé de première ligne, héros de la lutte contre la COVID-19. Nous avons choisi l’HGJ parce qu’il symbolise la lutte contre la pandémie à Montréal ».

Le Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, a souligné que même si cette murale a été inspirée par la COVID-19, les émotions qu’elle dépeint sont présentes depuis des décennies dans les interactions au sein des centres de soins de santé de la ville. La menace extraordinaire de la pandémie a suscité un effort aussi ciblé et unifié pour protéger et soigner tous les Montréalais.

« L’excellence clinique est toujours allée de pair avec notre engagement d’envisager le patient comme une personne à part entière », a ajouté le Dr Rosenberg. « Leurs besoins émotionnels, psychologiques et même spirituels doivent être pris en considération en même temps que nous soignons le corps ».

Previous article

La télésanté ouvre de nouvelles portes, et des écrans vidéo, à la réadaptation à domicile

Next article

Une initiative en matière de soins infirmiers à l’HGJ qui aide les patients externes atteints de cancer à gérer leurs symptômes plus efficacement reçoit un prix