Événements marquantsSeptembre 2015

Survol de la recherche

Le directeur de l’ILD remporte un prix d’excellence

Le Dr Roderick McInnes, directeur de l’Institut Lady Davis de l’HGJ, a remporté le prix décerné par l’American Society of Human Genetics, intitulé 2015 Award for Excellence in Human Genetics Education. Cette distinction a également été remise à ses coauteurs de la sixième, septième et huitième édition de l’important ouvrage Human Genetics in Medicine.

Près de 60 programmes d’enseignement en génétique dans le monde utilisent ce manuel dans le cadre des études de premier cycle, de cycles supérieurs et de formation professionnelle. On le retrouve également ailleurs, notamment dans les programmes de médecine, de sciences infirmières, de santé publique, d’orthophonie et de soins dentaires.

Le Dr McInnes a largement contribué à la compréhension scientifique des fondements moléculaires du développement de la rétine et de l’œil ainsi qu’à l’identification des gènes et des processus associés à la dégénérescence rétinienne. Son laboratoire s’intéresse aux processus neuronaux — notamment à l’identification des mécanismes moléculaires qui favorisent ou empêchent la dégénérescence héréditaire des neurones et à l’éclaircissement des rôles de deux protéines multifonctionnelles dans la régulation des canaux ioniques.

Depuis les années 1970, le Dr McInnes a siégé à de nombreux comités éducatifs. En 1988, il lance le programme de formation des chercheurs cliniciens à l’Institut de recherche de l’Hôpital pour enfants malades de Toronto. Il enseigne également la génétique au niveau de la médecine et des cycles supérieurs et supervise les étudiants des cycles supérieurs, les boursiers postdoctoraux et les chercheurs invités, siégeant à leur comité d’examen et à leur comité consultatif.

Depuis 1989, le Dr McInnes a participé à plusieurs comités de l’American Society of Human Genetics. De 2004 à 2007, il est membre du conseil d’administration de cette société, puis en 2010, on le nomme président. De 1994 à 1996, il a également exercé les fonctions de rédacteur en chef adjoint de la revue American Journal of Human Genetics.

 

Un pionnier de la lutte contre le sida honoré pour l’ensemble de sa carrière

Dr Mark Wainberg

Dr Mark Wainberg

Le Dr Mark Wainberg, chef de la recherche sur le VIH/sida à l’Institut Lady Davis de l’HGJ et directeur du Centre SIDA McGill, s’est vu décerner le Prix Murray pour l’accomplissement d’une carrière par la Société canadienne des microbiologistes. Ce prix est la plus importante marque de reconnaissance attribuée par la Société à un chercheur senior. Plus tôt cette année, le Dr Wainberg a reçu une plaque, lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme, à Régina.

 

Subventions pour la recherche sur l’hypertension et sur la thromboembolie veineuse

Quatre chercheurs et médecins de l’HGJ ont reçu des subventions de sept ans de la Fondation des Instituts de recherche en santé du Canada, dans le cadre du premier Concours pilote du volet Fondation.

Dr Ernesto L. Schiffrin

Dr Ernesto L. Schiffrin

 

Le Dr Ernesto L. Schiffrin, médecin-chef et directeur du Centre de prévention cardiovasculaire de l’HGJ ainsi que vice-directeur (recherche) du département de médecine de l’Université McGill, s’est vu octroyer un montant total de 3 164 111 $ comme chercheur principal du projet de recherche intitulé Remodelage vasculaire dans l’hypertension et la maladie cardiométabolique : des souris aux êtres humains.

Dre Susan R. Kahn

Dre Susan R. Kahn

 

La Dre Susan R. Kahn, directrice du programme de la thrombose et du Centre d’excellence en thrombose et anticoagulation, a reçu un total de 2 050 824 $ comme chercheuse principale du projet de recherche intitulé Améliorer les résultats à long terme suite à la thromboembolie veineuse.

Les particuliers, les sociétés et les fondations qui souhaitent soutenir le travail du Dr Schiffrin ou de la Dre Kahn peuvent le faire en affectant leur contribution à l’axe de recherche hémovasculaire ou à l’axe de recherche épidémiologique de l’Institut Lady Davis respectivement. Pour obtenir plus d’information ou pour faire un don, visitez le site de la Fondation de l’HGJ ou composez le 514 340-8251.

Dr Howard Chertkow

Dr Howard Chertkow

 

Le Dr Howard Chertkow, cofondateur et directeur de la Clinique de la mémoire Anna et Louis Goldfarb HGJ/ /McGill et directeur scientifique du Consortium canadien en neurodégénérescence associée au vieillissement, utilise présentement des fonds d’une valeur de 1 695 053 $ pour réaliser un projet intitulé Maladie d’Alzheimer typique et atypique : biomarqueurs Tau salivaires, traitement par neuromodulation et sous-types de la maladie.

Dr Laurent Azoulay

Dr Laurent Azoulay

 

Le Dr Laurent Azoulay, chef de projet à l’Institut Lady Davis de l’HGJ, a reçu un montant de 852 701 $ pour faire avancer son projet intitulé Pharmacoépidémiologie en oncologie : évaluation menée auprès de la population sur les risques des médicaments d’ordonnance chez les populations vulnérables.

 

Plusieurs chercheurs de l’ILD reçoivent des subventions pour la recherche sur le cancer

Quatre chercheurs LDI — le Dr Moulay Alaoui-Jamali (à gauche), le Dr William Foulkes (troisième à partir de la gauche), le Dr Mark Basik (cinquième à partir de la gauche) et le Dr Michael Witcher (troisième à partir de la droite) — se joignent à leurs collègues d’autres établissements, aux représentants de la Fondation du cancer du sein du Québec et à des dignitaires pour annoncer l’attribution de subventions à la recherche sur le cancer du sein.

Quatre chercheurs LDI — le Dr Moulay Alaoui-Jamali (à gauche), le Dr William Foulkes (troisième à partir de la gauche), le Dr Mark Basik (cinquième à partir de la gauche) et le Dr Michael Witcher (troisième à partir de la droite) — se joignent à leurs collègues d’autres établissements, aux représentants de la Fondation du cancer du sein du Québec et à des dignitaires pour annoncer l’attribution de subventions à la recherche sur le cancer du sein.

Quatre chercheurs de l’Institut Lady Davis de l’HGJ figurent parmi les neuf récipiendaires de subventions stratégiques de la Fondation du cancer du sein du Québec, d’une valeur de 500 000 $ par personne sur quatre ans.

Dr Moulay Alaoui-Jamali

Dr Moulay Alaoui-Jamali

Le cancer du sein touche plus de Québécoises que toute autre forme de la maladie. Toutefois, grâce aux progrès de la science, le taux de survie, cinq ans après le diagnostic, est de 88 %.

Le Dr Moulay Alaoui-Jamali met actuellement au point une approche novatrice pour prévenir la formation de métastases.Mark_Basik

 

Le Dr Mark Basik analyse des données génétiques pouvant aider à prédire le risque de récidive après une chirurgie.

 

Dr William Foulkes

Dr William Foulkes

Le Dr William Foulkes cherche à repérer les mutations pour expliquer pourquoi certaines familles québécoises sont plus à risque de développer le cancer du sein.

Dr Michael Witcher

Dr Michael Witcher

 

Le Dr Michael Witcher étudie une nouvelle cible thérapeutique susceptible de prévenir la formation de métastases.

Les particuliers, les sociétés et les fondations qui souhaitent soutenir le travail du Dr Alaoui-Jamali, du Dr Basik, du Dr Foulkes ou du Dr Witcher peuvent le faire en affectant leur contribution à l’axe de recherche sur le cancer de l’Institut Lady Davis. Pour obtenir plus d’information ou pour faire un don, visitez le site de la Fondation de l’HGJ ou composez le 514 340-8251.

 

Bourses octroyées à trois membres du personnel de l’ILD et de l’HGJ

Des bourses de recherche ont été remises aux membres suivants du personnel de l’HGJ :

Dr Brent Richards

Dr Brent Richards

  • Le Dr Brent Richards, chercheur à l’Institut Lady Davis (ILD) de l’HGJ, et membre de la Division d’endocrinologie, a reçu une Chaire William Dawson de l’Université McGill pour une durée de cinq ans.
  • La Dre Sarit Assouline, de l’ILD et de la Division d’hématologie, est récipiendaire d’une bourse Junior 2 du Fonds de recherche du Québec – Santé pour une durée de trois ans.
  • Le Dr Osama Roshdy, de la Division de dermatologie, a obtenu une bourse de recherche de la Fondation canadienne de dermatologie.

Les particuliers, sociétés et fondations qui souhaitent soutenir le travail du Dr Richards, du Dr Assouline ou du Dr Roshdy peuvent le faire en affectant leur contribution à l’axe de recherche épidémiologique ou à l’axe de recherche sur le cancer de l’Institut Lady Davis respectivement. Pour obtenir plus d’information ou pour faire un don, visitez le site de la Fondation de l’HGJ ou composez le 514 340-8251.

 

Promotions accordées à plusieurs chercheurs

Dr Andrew Mouland

Dr Andrew Mouland

Le Dr Andrew Mouland, chef du Laboratoire de détournement de l’ARN du VIH 1 de l’Institut Lady Davis (ILD) à l’HGJ, a été promu professeur titulaire en médecine en microbiologie et en immunologie à l’Université McGill.

Le Dr Brett Thombs, chercheur à l’ILD de l’axe de recherche psychosociale, a été promu professeur titulaire au département de psychiatrie de McGill.

La Dre Marie Hudson, chercheuse à l’ILD de l’axe de recherche en épidémiologie et membre du Service de rhumatologie de l’HGJ, a été promue professeure agrégée à McGill.

 

Des subventions pour la recherche sur le cancer de la prostate

Deux scientifiques avant-gardistes, qui travaillent à la réalisation de projets novateurs à l’Institut Lady Davis de l’HGJ, ont reçu une subvention de découverte Movember, octroyée par le Cancer de la prostate Canada et financée par la Fondation Movember. D’une valeur de 200 000 $ par projet, les subventions pourraient faire toute la différence dans l’avancement de la recherche sur le cancer de la prostate.

Dr Jian Hui Wu

Dr Jian Hui Wu

Le Dr Jian Hui Wu et son équipe proposent de mettre au point de nouveaux composés chimiques pour stimuler le système immunitaire et l’aider à combattre les cellules cancéreuses de la prostate. La STING est une structure protéique qui a déjà démontré sa capacité de susciter une vive réponse antitumorale, et l’équipe du Dr Wu espère déclencher cette réaction chez les patients. Jusqu’à présent, les composés qui activent la STING chez la souris ont eu un effet antitumoral spectaculaire, mais le composé particulier utilisé ne peut pas activer la structure protéique STING chez l’être humain.

Dr Ivan Topisirovic

Dr Ivan Topisirovic

Le Dr Ivan Topisirovic, en collaboration avec une équipe internationale de spécialistes, a conçu une « prostate artificielle » pour aider à comprendre la communication entre les cellules situées dans deux compartiments de la prostate (l’épithélium et le stroma). Bien que la communication soit une fonction normale, elle peut influencer l’apparition et la propagation du cancer de la prostate.

Le Dr Topisirovic travaille également à la conception d’outils de surveillance et de contrôle de la communication cellulaire. Cette information pourrait donner aux médecins une meilleure idée du moment où il convient de reporter les traitements radicaux dans certains cas de cancer moins virulents. Elle pourrait également contribuer à bloquer la communication cellulaire pour améliorer les traitements existants dans le cas de cancers avancés de la prostate.

Les particuliers, sociétés et fondations qui souhaitent soutenir le travail du Dr Wu ou du Dr Topisirovic peuvent le faire en affectant leur contribution à l’axe de recherche sur le cancer de l’Institut Lady Davis. Pour obtenir plus d’information ou pour faire un don, visitez le site de la Fondation de l’HGJ ou composez le 514 340-8251.

 

LDI Rapport annuel 2012Grand prix attribué au rapport annuel de l’ILD

Le Rapport annuel de l’Institut Lady Davis (ILD) de l’HGJ, édité par Ted Hoffman, agent de communication en recherche, a remporté un prix international pour la production et la conception de cet ouvrage. Cette distinction a été remise à l’ILD et au studio de conception graphique CommDesign, récipendaires du Gold Hermes Creative Award 2015 dans le cadre d’un concours mondial administré par l’Association of Marketing and Communications Professionals.

Previous article

Une certification reconnaît les pratiques écologiques de l’HGJ

Next article

Plus de 4,9 M$ amassés grâce aux cyclistes d’un événement phare de la Fondation

No Comment

Leave a comment